• Les villages ethniques, icônes culturelles du lac Ba Be 
  • Les villages ethniques, icônes culturelles du lac Ba Be 

  • le 13 Mars, 2018       Par: Dzung NGUYEN
  • Connu pour être un poumon vert de grande importance dans le nord Vietnam, le parc national Ba Be est un havre de paix où il fait bon profiter d’une excursion mémorable en pleine nature dans la province Bac Kan. De par la grande biodiversité qu’offrent le lac Ba Be et d’autres sites d’intérêt aux alentours, le découverte de sa population nous permet d’approcher les icônes culturelles aussi variées que remarquables.

    lac ba be vietnam excursion

    Parmi ses plus de trois mille habitants représentant cinq groupes ethniques, les Tay, majoritaires, furent les premiers à s’y établir, il y a plus de 2000 ans. La présence des tribus Nung et Dao a pour origine des installations il y a vers 1000 ans tandis que celle des Kinh et Hmong est plus récente. 
     
    Les ethnies peuplant les environs du parc national Ba Be se regroupent en treize villages dont certains abritent une seule minorité. Si les Tay vivent plus en bas le long des sources et ruisseaux ou au pied des montagnes, les Dao choisissent le flanc de montagne pour construire leur habitation. Connu pour un isolement naturel, l’abri des Hmong est souvent implanté en haute altitude. 

    Les ethnies Tay et Nung aux environs du lac Ba Be

    lac ba be vietnam maison traditionnelle

    Le village Pac Ngoi se mire dans l'eau du lac Ba Be

    Appartenant au groupe de langue Thaïe, les Tay et Nung présentent les similitudes culturelles dans leur mode de vie et habitation. Basée sur 4 ou 7 pilotis, leur maison traditionnelle se compose de  deux espaces avec le dessus réservé au quotidien englobant salle d’accueil, cuisine et chambre.  Le dessous sert au stock et aux animaux domestiques. La toiture comprend normalement deux ou quatre versants en chaume, feuilles de palmier et en tuiles. On rencontre également à ce jour des maisons sur terre qui côtoient les maisons sur pilotis dans les hameaux des Tay et Nung.  Les Tay vivant dans les montagnes du nord pratiquent, entre autres, la riziculture inondée dans les vallées bordant les cours d’eau depuis des générations. 

    Un temps fort de la vie rurale est marqué par la fête ancestrale «Long tong», ou la Descente aux champs. C’est l’occasion de se réunir pour clôturer une récolte en témoignant la reconnaissance vis-à-vis des génies des cultures, espérant une bonne nouvelle récolte et la santé pour les villageois. 

    lac ba be vietnam fete traditionnelle

    La fête "Long tong" tenue au 10 du 1er mois lunaire attire nombre d’habitants et visiteurs qui s’enthousiasment à une multitude d’animations populaires. Après un tour gourmand des plats locaux, vous aurez plaisir à assister à toute une gamme de jeux traditionnels comme  compétition de pirogues, combat de bœufs, nem con ou jet des balles de tissu…

    Les Tay dans les rives du lac Ba Be vivent aussi de l’élevage et de la pêche. La pirogue, outil de pêche typique de ces habitants, devient également une image familière qu’on rencontre en excursion sur le lac. 

            >> Vous aimerez aussi L’ethnie Tày, un monde à dévoiler derrière la tunique indigo

    lac ba be vietnam artisanat

    Les femmes Tay, quant à elles, sont admirées par de très beaux objets artisanaux. En entrant dans le village Pac Ngoi, vous découvrez leur métier de tissage ancestral qui est, sans doute, le plus grand et  compliqué de son gens au Vietnam. Une bonne femme se doit être une bonne tisseuse ou brodeuse comme veut la coutume des Tay. Les brocatelles comme accessoires vestimentaires, sac de toile, portage en échappe, rideau…éprouvent d’une part leur habileté et leur sentiment d’autre part quand on les fait comme cadeau entre amoureux ou à l’occasion d’un mariage. 

    lac ba be vietnam musique populaire

    Côté musique traditionnelle, les Tay créent leur propre instrument musical «dan tinh» qui avec le chant Then classé au patrimoine culturel immatériel national, ont rapidement évolué au cours du 15e siècle. Ils jouent, en premier lieu, un rôle prépondérant dans la vie spirituelle des Tay et Nung en accompagnant nombre de rites et coutumes, des obsèques au mariage. 

    Les ethnies Dao et Hmong à Ba Be

        lac ba be vietnam cuisine locale

    Originaires d’un même groupe de langue, les Dao et Hmongse distinguent par plusieurs caractères culturellement analogues. La maison des Hmong à Ba Be est bâtie sur terre et, par leur forte autonomie, située plus à l’écart d’autres. On y compte trois sous-groupes à savoir Hmongs Blancs, Hmongs Noirs et Hmongs Verts qui cultivent essentiellement le maïs, premier ingrédient dans leur repas quotidien. Ceux qui ont visité une famille de Hmong doivent se rappeler l’image d’une femme ou d’une fille passant des heures à moudre le maïs pour confectionner le «men men». Ce plat le plus populaire des Hmong est une expérience gustative à essayer lors de votre passage à un marché montagneux du nord. 

    L’autre spécialité à base de maïs à essayer est, selon les randonneurs à Ba Be, l’alcool de maïs qui s’apprécie particulièrement chez les Dao. Citons notamment l’alcool de maïs produit par le hameau Khua Quang qui, avec une qualité insoupçonnée et un goût particulier, est prisée dans d’autres régions en tant qu’une fierté du district Ba Be.

             >> À lire également Le lac Ba Be, joyau vert au nord Vietnam

    Bonne visite ! 


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image