• Rizières en terrasse de Mu Cang Chai, chef d’œuvre des Hmong
  • Rizières en terrasse de Mu Cang Chai, chef d’œuvre des Hmong

  • Mis à jour le 15 Jul, 2019       Par: La Rédaction
  • Mu Cang Chai et ses alentours

    District montagneux situé dans la province de Yen Bai, au pied de la chaîne de montagnes Hoang Lien Son, à plus de 300 km au nord de Hanoi la capitale vietnamienne, Mu Cang Chai est une des destinations les plus spectaculaires du Vietnam. Cette destination est réputée auprès des voyageurs pour ses fantastiques rizières en terrasse, certaines des plus belles du pays, et pour ses villages des minorités ethniques qui peuplent cette région éblouissante de beauté. Un voyage inoubliable au cœur d’une région prisée pour les amoureux de la nature et de rencontres captivantes. 

    Rizières en terrasse de Mu Cang Chai, patrimoine naturel national

    Les rizières en terrasse de Mu Cang Chai qui dégringolent en cascades des montagnes sont un véritable chef d’œuvre façonné par la seule main de l’homme, un travail titanesque qui fascine les voyageurs. Les rizières en terrasse de Mu Cang Chai font partie intégrante de la culture locale, notamment celle de l’ethnie Hmong majoritaire dans cette région reculée. Les rizières en terrasse de Mu Cang Chai sont inscrites au patrimoine naturel national et chaque année se tient le festival des rizières au cours duquel plusieurs activités culturelles se tiennent autour du riz et des coutumes locales : danses, chants et musiques traditionnelles, combats de chèvre, marchés ethniques etc…

    rizieres en terrasse mu cang chai vallee tu le

    Les fabuleuses rizières en terrasse de Mu Cang Chai signent l'un des plus extraordinaires sites paysagers d’Asie du Sud-Est. Elles sont visibles depuis la route, appelée à juste titre « la route des photographes », la fameuse route nationale 32 qui relie le bourg de Tu Le et Mu Cang Chai en passant par le col de Khau Pha, l'un des quatre plus grands cols du Vietnam. La montée du col depuis Tu Le offre des panoramas vertigineux sur de grandes étendues de rizières en terrasses. Depuis ce col, des parapentistes s’élancent pour admirer ce spectacle unique.

    rizieres en terrasse mu cang chai village la pan tan

    Dans le district de Mu Cang Chai vous pouvez quitter la route principale pour vous rendre dans les communes de La Pan Tan, Che Cu Nha et Ze Xu Phinh qui abritent plus de 500 hectares de rizières en terrasse qui rivalisent de beauté. La randonnée est une excellente option pour découvrir ses incroyables montagnes sculptées de rizières en terrasse.

    Un ingénieux système agraire

    Les rizières en terrasse, véritable marque de fabrique du paysage de Mu Cang Chai sont un formidable système d’irrigation et de gestion de l’eau qui sont farouchement ancrés au plus profond de la culture Hmong. L'eau des terrasses provient des cours d'eau supérieurs et des cascades. Lorsqu'il y a des points bas dans la montagne, il est important de surmonter ce problème en déplaçant l'eau des endroits les plus élevés. Le bambou est alors coupé en deux et utilisé comme un moyen de transférer de l’eau par gravité naturelle dans les terrasses. Selon l’expérience du peuple Hmong en la matière, l’eau est acheminée vers la première terrasse puis une ouverture est afin d’irriguer la terrasse inférieure. Ce processus évite l'inondation des champs et préserve la fertilité du sol. Ce type d’agriculture a permis aux Hmong d'augmenter la surface cultivable sur un relief montagneux pentu et accidenté et de mieux conserver l'eau.

    Rencontrer l’ethnie Hmong

    rizieres en terrasse mu cang chai femme hmong

    La population du district de Mu Cang Chai est majoritairement de Hmong, près de 90%, et de quelques Thaï et Vietnamiens. Les Hmong habitent dans des maisons en bois à flanc de montagnes sur lesquelles ils pratiquent ingénieusement la riziculture inondée. Vous reconnaîtrez les femmes Hmong à leur costume traditionnel qu’elles portent avec fierté quotidiennement. Un costume en chanvre ou coton teinté à l’indigo agrémenté de brocarts mis en valeur pour un foulard aux couleurs chatoyantes. Les femmes Hmong aiment porter de grandes boucles d’oreille, colliers et bracelets en argent. 

    Pour connaître plus en profondeur la complexe culture Hmong, nous vous invitons à séjourner chez eux. Certaines familles Hmong accueillent les voyageurs pour la nuit à Mu Cang Chai. Si les conditions de confort sont simples, la convivialité est de mise. C’est une excellente occasion de s’immerger dans la culture locale et de favoriser un tourisme plus solidaire et à visage humain. 

    Meilleure saison pour se rendre à Mu Cang Chai

    Pour profiter pleinement des paysages spectaculaires de Mu Cang Chai il est important de bien choisir sa saison.

    La plus belle saison est certainement de mi-septembre à début octobre lorsque le riz est mûre et que débute la moisson. Les rizières sont alors couvertes d’une jaune couleur or vraiment saisissant.

    En mai, lorsque les rizières sont inondées juste avant le repiquage les rizières se transforment en d’immenses miroirs où vient se refléter le ciel. Juin, juillet et août le riz mûrit, les rizières sont d’un vert tendre mais il fait chaud et les orages sont fréquents.

    Le reste de l’année les rizières sont asséchées et il peut faire très froid fin décembre et janvier.

    >> Vous aimerez lire également Mu Cang Chai, un des plus beaux circuits du nord-ouest


Commentaire


Tapez les caractères qui s’affichent dans l’image